Newsroom

Secure-IC : une entreprise innovante de défense qui séduit le Pentagone

L’industrie de défense française continue à démontrer son savoir-faire. Basée à Rennes, l’entreprise française Secure-IC va travailler avec le Pentagone. Une opportunité qui va lui ouvrir les portes du marché américain.
Radio Classique y consacre une de ses Matinales Économiques/Territoires d’Excellence : La Bretagne en pointe contre la cybercriminalité !

Un spécialiste en cybersécurité embarquée créé à Télécom Paris

À l’origine de cette spin-off (société dérivée), créée à Télécom Paris dès 2010, les recherches et brevets déposés par Télécom Paris et son département de recherche du département Communications & Électroniques, plus exactement l’équipe Secure & Safe Hardware dirigée par Jean-Luc Danger, dans le cadre d’une recherche portant sur des solutions de sécurité complète et sur mesure pour des systèmes embarqués et objets connectés, des éléments de sécurité, intégrés notamment dans des puces électroniques.

Le succès de ce projet, quelle que soit la valeur des technologies déployées, est dû à la mise en relation de l’équipe de recherche dirigée par Jean-Luc Danger avec Hassan Triqui, ingénieur à Thomson/Thales. Mise en relation initiée à l’époque par Philippe Letellier, ancien directeur de l’innovation de l’IMT.

80% du chiffre d’affaires de Secure-IC sont réalisés à l’export, sa première filiale ayant été créée à Singapour.
Secure IC est la plus belle spin-off de Télécom Paris.

À la conquête de l’Amérique

La cybersécurité embarquée est un secteur qui intéresse au plus haut point le Pentagone, et notamment la Darpa, l’agence de recherche du ministère de la Défense américain. Secure-IC a été choisie pour sa capacité à contrer les cyberattaques, sécuriser les systèmes embarqués, les objets connectés et les composants électroniques.