Pressroom

Comment Ubisoft lève les freins à la coopétition interne grâce aux « knowledge brokers » (The Conversation)

Quel est le point commun entre Mondelez, l’un des leaders mondiaux de la confiserie et des chocolats, l’Oréal, l’une des plus grandes marques de cosmétiques et Ubisoft, l’un des acteurs incontournables du secteur du jeu vidéo ?
Ces trois acteurs ont mis en place une stratégie bien particulière, en mettant en concurrence leurs différents marques ou produits, tout en leur demandant de coopérer entre eux sur certaines activités, comme la R&D ou le marketing. Cette situation particulière porte un nom : la coopétition interne.

Un article de :

  • Paul Chiambaretto, Enseignant-chercheur, Montpellier Business School – UGEI
  • David Massé, Télécom Paris/i3/CNRS, École polytechnique
  • Nicola Mirc, Maître de conférences, TSM Toulouse School of Management-Research, Université Toulouse Capitole, CNRS

(c) illustration Child of Light, Ubisoft, source Usbek et Rica